Mes Aventuriales à moi

Le périple commença le vendredi matin avec Linnea, à la gare de Nîmes. Train à l’heure et tout, on est partis pile dans les temps. Louche, n’est-il pas ?

Heureusement, j’ai eu le bon goût d’introduire un peu de chaos dans cette organisation trop bien léchée et de ne pas prendre la nouvelle autoroute près de Montpellier d’où part la liaison vers Clermont-Ferrand. Ce qui m’a fait un petit détour d’un quart d’heure et une vingtaine de bornes où j’ai essayé de ne pas trop faire peur à ma covoiturée qui devait se demander où elle était tombée. Fort heureusement, Linnea a été très zen et compréhensive (ou alors elle n’avait pas envie de sauter en marche).

Nous avons pu retrouver Anna Combelles avec seulement dix minutes de retard pour un petit café et la dernière partie du périple. Superbe entente entre tous les trois au point où j’ai même accepté un selfie (le Fred enfant / ado méga introverti me regarde d’un air soupçonneux)

Après tout ça, le temps de déposer Linnea à son appartement, de déposer Anna à son école pour la lecture, de me déposer à mon AirBnB, j’ai pu me rafraîchir un chouilla avant de partir à la découverte du café Les Augustes pour ma première rencontre avec des lecteurs. Ambiance très zen, propice à la lecture, j’ai tout de suite adoré l’endroit. J’ai fait honneur (j’espère) à la réputation des auteurs qui sont censés utiliser Antidote pour bien écrire.

Soirée géniale avec plein de questions pertinentes et des rencontres très agréables (et des gens que je reverrai le dimanche). Le stand avec Anna était très agréable, je n’ai pas vu le temps passer

Tout le monde a été adorable, que ce soient mes voisines bibliothécaires avec l’animation « La Brèche », les bénévoles comme Marielle ou les auteurs que j’ai pu côtoyer. Inutile d’en dire beaucoup plus, des tas de gens ont unanimement salué la tenue du salon et sa qualité, je ne ferai que les paraphraser (et je n’ai pas de photos originales à montrer ;)).

Bref, un salon comme on aimerait en avoir à chaque fois. Impatient d’y retourner l’année prochaine ! 🙂

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

One thought on “Mes Aventuriales à moi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *